homepage




- Votre Modus Operandi ?

- Je privilégie toujours une approche très concrète des personnes, des conflits, des négociations. Les discours de principe, les considérations générales sur la gestion ne m’ont jamais paru de mise car, lorsqu'il faut intervenir, chaque entreprise est un corps vivant, singulier, doté d’un métabolisme propre.

Ma première volonté est de sortir de la confusion qui règne
dans une situation de crise, d'identifier les blocages et de faire sauter les verrous cachés: il s'agit de rassembler les pièces du puzzle, de 'mettre à plat les problèmes'.

J’évite, sauf nécessité absolue, de jouer le jeu du grand chef charismatique, de donner l’impression que tout dépend d'une foi aveugle en mon intuition. Je préfère une approche rationnelle où le message est: « C’est vous qui avez les clés de la solution entre les mains, nous allons découvrir ensemble où elles se cachent ».

Car j’ai bien conscience d’être une sorte de patron mercenaire – même si le mot n’est pas très élégant – assigné à une mission de crise, c’est-à-dire, répétons-le, le temps de faire des choix stratégiques et tactiques et de piloter la manoeuvre. C'est cette limitation dans la durée qui permet d’opérer les choix, de prendre les décisions qu’un dirigeant ayant évolué au sein de l’entreprise ou devant y faire sa carrière ne peut souvent concevoir ou se permettre.

Pour l'entreprise, le caractère exceptionnel de la venue d'un directeur temporaire extérieur, est un signal fort qui introduit un nouveau degré de liberté dans le système: en ce sens, c'est déjà un premier pas vers une solution.
.

__________________________________________________________________
Films : Olivier Coen. Site conçu et dessiné par Elizabeth Antébi.  Réalisé par Anares